FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Football Champions Aventure, Football Champions Aventure jeux, Jeux de Football Champions Aventure en ligne, Jeux de Football Champions Aventure gratuits en ligne

C’est un ordre! Mon colonel, je refuse d’obéir à votre ordre. Il est là, juste là. Tu le vois? Non. Ce n’est pas votre faute, Jim. Il vous en donne l’ordre. Je réitère ma demande d’envoyer des éclaireurs par le flanc droit. Mon colonel, il est jeux H, secondes. J’ai ici deux témoins. Je vous demande d’en faire de même de votre côté. A vous. Staros, arrêtez vos conneries d’avocat! Pas avec moi! Je sais que vous êtes un putain d’avocat! Nous ne sommes pas au tribunal. Ici, c’est la guerre, un putain de combat! Mon colonel, je refuse d’emmener mes hommes dans une attaque frontale. C’est du suicide, mon colonel. J’ai vécu avec ces hommes pendant ans, et je ne les enverrai pas à la mort. A vous C’est une décision très importante, Staros. Vous avez l’air convaincu. Vous avez peut-être une bonne raison. J’arrive. Va voir ce qui se passe. Mon garçon, je n’annule pas l’ordre donné, mais si je trouve des circonstances atténuantes, je les prendrai en compte. En attendant, nom de Dieu, tenez bon jusqu’à ce que j’arrive. Et, si possible, faites bouger les hommes qui sont sur la crête. Terminé. Ici ou ailleurs, c’est pareil les gars. Il n’y pas d’endroit où se cacher. Calme-toi mon garçon. Calme-toi. Tranquille. Où est jeux où est Fife? Fife? Il est juste ici, mon gars. Prends ma main, Fife. Tiens-moi la main. Voilà. Je suis en train de mourir, Fife. Oh, mon capitaine jeux Prisonnier d’un tombeau. Sans pouvoir en soulever le couvercle. Jouer un rôle auquel je ne m’attendais pas. Enfile ta chemise, soldat. On n’est pas à la plage, bordel! Tu vises où, mon gars? Allons buter ces fils de putes. Allez! Que foutez-vous par terre? Vous ne verrez rien, bordel! J’observe, mon colonel. Je viens d’envoyer la ère section vers la crête. Combien ont été touchés cette fois-ci? Personne, mon colonel. Personne? Pas un soldat? Ca ne ressemble pas à la situation que vous m’avez décrite par radio. C’est exact. La situation vient de changer il y a minutes, mon colonel. Capitaine, vous allez m’écouter. Nous allons là-haut avec tout le monde. Une objection, votre honneur? Pas pour l’instant, mon colonel. Bien! On va faire les choses à ma façon! A ma façon! Pigé, capitaine! On emmène tout le monde! On pourra peut-être prendre cette crête d’ici ce soir! Je crois qu’elle est loin d’être prise, mon colonel. Montre-moi les choses comme tu les vois. Montre-moi les choses comme tu les vois. Nous sommes poussière. Juste de la poussière. On va se faire tuer si on reste ici. Bell, prends six hommes et va voir ce qui se passe là-haut. On fera de notre mieux pour vous couvrir d’ici. OK. Vous restez ici les gars. J’y vais seul. Viens. Viens me rejoindre. Il y a jeux il y a jeux Il y a un bunker jeux Ià-haut. Avec cinq mitrailleuses. Cinq mitrailleuses. Ce retranchement là-haut, quelque part entre les rochers, est la clé de la crête. Bell a tout à fait raison. Depuis leur rocher, ces bols de riz peuvent couvrir tout le terrain qui nous fait face sur km. Ils ont laissé ce talus sans surveillance. Nom de Dieu, quelle erreur! Quelle grave erreur! Nous devons en profiter



Remonter