FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Rapide Sombre Le Football De Rue, Rapide Sombre Le Football De Rue jeux, Jeux de Rapide Sombre Le Football De Rue en ligne, Jeux de Rapide Sombre Le Football De Rue gratuits en ligne

Il pissait un V sur le blouson de tout le monde, V pour Vecchio. V pour victoire. Il était si petit. C’était un nabot. “Comment t’es devenu Ranger ?” Me suis fait tiré dans le pied, un jour. Il marchait plus vite sur les mains. Il courait plus vite sur les mains que… Tu vois, quand tu en arrives à faire tuer un de tes hommes, tu te dis que c’est arrivé pour que tu puisses sauver deux, trois ou dix autres vies… Peut-être même une centaine. Tu sais combien d’hommes j’ai perdus ? Combien ? . Mais ça veut dire que j’ai sauvé la vie de dix fois plus d’hommes ! Peut-être même fois plus ! Et c’est aussi simple que ça. C’est comme ça qu’on… C’est comme ça qu’on justifie d’avoir choisi entre la mission et les hommes. Sauf que cette fois, la mission est un homme. Ce Ryan a intérêt à en valoir la peine. Qu’il rentre et trouve un remède contre une maladie ou qu’il invente une ampoule longue durée ou je sais pas. J’échangerais pas Ryan contre un Vecchio ou un Caparzo. Amen. Regarde, ça recommence. Mon capitaine, vous allez bien ? On repart dans deux heures. Tu devrais dormir un peu ? Je sais pas comment il fait. Quoi ? Pour s’endormir comme ça. Regarde-le. Il n’a qu’à poser la tête, et tout s’éteint. La conscience tranquille. C’est quoi ce dicton ? “Si Dieu est avec nous, qui est avec eux ?” “Si Dieu est pour nous, qui pourrait être contre nous ?” Ouais, qu’est-ce que je disais ? Le truc pour s’endormir, c’est d’essayer de rester éveillé. Comment ça, Wade ? Quand ma mère était interne, elle travaillait tard la nuit, et dormait pendant la journée. Le seul moment où on pouvait parler, c’était quand elle rentrait. Alors j’essayais de rester éveillé, allongé sur mon lit, mais ça ne marchait jamais parce que plus j’essayais, et plus vite je m’endormais. Ça n’aurait pas été un problème chez moi. Ma mère m’aurait réveillé, pour discuter toute la nuit. Cette femme ne se fatiguait jamais de parler. C’était le seul moment où elle pouvait en placer une. Le plus drôle, c’est que parfois, elle rentrait plus tôt, et je faisais semblant de dormir. Qui ? Ta mère ? Ouais. Elle restait sur le pas de la porte à me regarder. Et je gardais les yeux fermés. Je savais qu’elle voulait juste que je lui raconte ma journée. Qu’elle était rentrée plus tôt… juste pour me parler. Et pourtant, je ne bougeais pas. Je continuais à faire semblant de dormir. Je ne sais pas pourquoi. On n’a plus que deux heures. Fermez-la et dormez. Capitaine ? Caporal ? Comment vous vous sentez ? Ça va ? Ouais, je crois que tout ça, c’est bon pour moi. Vraiment ? Comment ça ? “La guerre éduque les sens, “développe la volonté, “perfectionne la constitution physique, “cause la collision si rapide et si proche des hommes “à des moments cruciaux que l’homme se mesure à l’homme.” J’imagine que c’est la façon qu’a trouvé Emerson pour voir le bon côté des choses. Vous connaissez Emerson ? Je connais un peu. D’où venez-vous, Capitaine ? Que faisiez-vous avant la guerre ? La cagnotte monte à combien ? Je crois que ça monte à mon Capitaine. Eh bien, quand elle aura atteint



Remonter