FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Coupe Du Monde De Football 2010,Coupe Du Monde De Football 2010 jeux, Jeux de Coupe Du Monde De Football 2010 en ligne, Jeux de Coupe Du Monde De Football 2010gratuits en ligne

World Cup Soccer 2010 JeuxDes familles nécessiteusess’y étaient succédéNotre tour vint,c’était notre ère vraie maisonIls s’en sont aperçusÇa ne fait rienEncore !II n’y a pas de honteà être épileptiquene tient jamais plusde deux jours !A quoi bon ?Viens t’asseoir au soleilUn de ces joursje m’assiérai au soleilMaintenant !J’ai trop à faireQui te demande de fairela bête de somme ?Je m’inquiétais pour la rentréeLes vêtements, l’argentOù habiterais-je,si Isabel logeait avec ses amis ?Du Tchaïkovski ?Bonjour Eunice, Marychaussettes vous plaisent ?JoliesPeu communesBeau passagevous êtes làVenez-vous prendre le thé ?Je ne peux pasOn ne vous voit jamaisDemain, peut-êtreVous avez joliment décoréC’était ainsiAffrontant l’avenirSéparée d’IsabelFeignant de n’être pas seuleet que l’enseignementétait ma vocationTu sais, pour la bombe ?Sur le JaponII y a des millions de mortsC’est une nouvelle bombeOn a gagné la guerre ?Allons l’annoncerTu viens ?Nous avons aujourd’huiun visiteur de marqueDites bonjourà Monsieur l’InspecteurBonjour les enfantsComment allez-vous ?Bien, merciJe vais m’asseoir au fondFaites comme si je n’étais pas làVeuillez m’excuser un instantEt l’enseignement ?Je renonce.J’ai un certificat médicalT’avais toujours voulu !Je veux être écrivainEt pour l’argent ?Je travaillerai ici, à la cuisineEt ta bourse ?Et papa et maman ?Je ne peux pas y croireJ’ai bien aimé votre autobiographieUn style naturel Jeux fluideLes autres sont si raidesVous écrivez avec talentLe “Listener” a publiéune de mes nouvellesJ’ai raison, alorsPas faciled’avaler autant de cachetsAvec de l’eau, ce n’était pas dur”Vous écrivez avec talent”Trois messieurs de l’universitéM. Forrest nous a ditque vous n’allez pas très bienque vous devriez vous reposerNon. Je vais mieuxCe ne serait pas long JeuxLe temps de vous fairedorloter un peuNon, je vous assureJohn irait vous voirBien sûrA l’hôpital ?Nous pensonsque cela vous ferait du bienCroyez-vous ?OuiAllons, NiniJe ne peux pas rentrerTu ne peux pas resterJe ne veux pas resterOù veux-tu aller ?Un séjour chez vouset vous serez comme neuveAllez-vous-en !Elle d’ordinaire si gaie



Remonter