FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Bola Vitesse Foot, Bola Vitesse Foot jeux, Jeux de Bola Vitesse Foot en ligne, Jeux de Bola Vitesse Foot gratuits en ligne

la tache de vin sur son cul. Il est venu te montrer son cul. Toi, très calme, t’a dit : “Justin, y a que les pervers qui montrent leur cul.” J’étais là. Tu t’en souviens encore ? T’es un héros d’avoir rembarré ce pervers. J’oublierai jamais. Greg et toi, vous êtes collègues ? Non, on est amis, mais il déteste ce mot. Il a un souci. C’est vrai. Ça vient d’où ? J’en sais rien. Peut-être de ses vieux. Sa mère lui dit toujours qu’il est beau, alors que non. Du coup, il fait plus confiance à ses proches. Et son chelou de père parle qu’à son chat. Ça fait un modèle qui a pas d’amis. Résultat : ça le terrifie d’imaginer avoir un ami qui lui dise : “Je suis pas ton ami.” Ça le tuerait. Mais pourquoi vous êtes collègues ? On fait des films. Du cinéma ? Depuis plusieurs années, déjà. On en a fait . Tu me l’as jamais dit. On l’a dit à personne. C’est nul, c’est des nanars. Je suis sûre que non. Tu pourras en juger par toi-même. T’es sûr ? Ouais, t’inquiète. Mais t’en parles à personne. Bien sûr. Debout, fils. Ça me va. On va où ? Blue Verveine (non réalisé par David Lynch) La partie où je me rends compte que rien n’est sacré pour Earl On peut te raccompagner. Il doit récupérer, prends soin de lui. Peace. Merci. Putain, Earl. Commence pas, fils. Pieds de cochon. Maintenant que cette histoire débile est bien avancée, vous vous dites : “J’aime bien cette Rachel, “ça me ferait chier qu’elle meure à la fin.” Pas la peine de flipper, elle s’en sort. Vous voilà rassurés, j’espère. Même si j’y crois pas trop. Je suis impressionné par votre enthousiasme du jour. Je vais devoir faire ça à l’ancienne. Je pense à l’un de vous, je ne citerai pas de nom, juste des initiales : Scott Mayhew. Fait avéré : Greg raconte qu’il y a de la beuh dans votre soupe. Je l’ai dit à personne. Tu l’as gueulé dans un transport public. Fait avéré, Greg ? Hier, Earl et moi, on s’est retrouvés défoncés après avoir mangé votre soupe. On a pas fumé de beuh, c’est pas mon truc. Ça devait être votre soupe, on a rien mangé d’autre à part les cookies de Phil-la-tuile, le dealer. Comment t’as pas pensé aux cookies ? T’avais qu’à pas gueuler dans le bus. Tu m’as balancé ? Il t’a grave balancé. J’étais là. Je t’ai entendu me ridiculiser devant ton harem de laiderons. Tu t’es fait un ennemi mortel. Je te lâcherai pas. Deux ennemis mortels. J’ai déjà poignardé un gars. Tu crèveras de mille manières Poignardé par-derrière À coups de rayons laser Abandonné en pleine mer Étouffé à la bière La partie où Rachel suit un traitement depuis quelques semaines Que dire de plus ? Ils ont encore rien fait, ça doit faire un mois. Ils ont dit qu’ils me lâcheraient pas, alors tôt ou tard radio ils m’auront. Désolé, la prochaine fois j’apporterai des fleurs. Mais je vois pas où les mettre, à part le seau à gerbe. Des fleurs. Là où tu gerbes. J’aime bien ton bonnet. C’est mignon. J’ai jamais été très jolie. Je m’en fiche, je trouve pas ça important. Je pensais m’habituer à être comme ça, mais pas du tout. Les gens viennent me voir, mais je sais que je les répugne. C’est tellement plus dur que je l’imaginais.



Remonter