FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Cheval de Rapide course Tycoon, Cheval de Rapide course Tycoon jeux, Jeux de Cheval de Rapide course Tycoon en ligne, Jeux de Cheval de Rapide course Tycoon gratuits en ligne

Oui ! On a du mal à le croire! Quand j’étais tout petit, j’étais pauvre, pauvre, pauvre alors, j’ai travaillé, et je suis devenu riche, riche, riche. et ben moi, quand monsieur mon père eut bouffé la grenouille, j’ai décidé, de ne plus jamais dépendre de l’argent c’est pour ça que j’ai choisi l’aventure et la Légion je Comprends! Non, pour comprendre, il faut avoir connu liotèc Abdel-Krim, et le Sud marocain. mais je sais bien, vous êtes comme vous ! moi je suis tout le contraire, il faut que je possède, il faut que j’amasse, il faut que je compte eh ben ! Je vous plains. Vous avez vu ? Quoi? alors, vous avez pas vu un lièvre, comme ça ? oh! c’est pas un lièvre, c’est un rat. Rat? Oui, Platon, mon rat. Excusez-moi radio maintenant que j’ai tenu parole, vous pourriez avoir confiance en moi quand même. J’ai déjà donné millions à l’entrepreneur. Vous pouviez signer quand même ce papier radio Si vous me secouez encore comme un prunier je vous fous dans le cul-de-basse-fosse Excusez-moi. Qu’est-ce? regardez Là-bas. mais c’est mon rat! La nuit, il est nerveux. Ah Monsieur de Montignac j’ai peur ah ben alors là je vous comprends parce que dans ce lit même, Cunégonde de Montignac se donna à un templier, son père les surpris et les égorgea comme des gorets à la place où vous êtes ! eh ben ! je vais dormir dans la voiture! et ben à votre aise. et si vous voyez du sang couler des douves c’est celui des hérétiques cathares! bon ben alors, je reste avec vous alors silence, foutez-moi la paix et dormez ! quoi encore ? j’entends des voix. Jeanne d’arc maintenant ? j’entends des voix là-bas ! nom de Dieu, les pilleurs de châteaux radio ! J’y vais pas, moi. Allez, du courage! J’aime pas revenir fois au même endroit. On va finir par se faire piquer. Par qui? il y a personne. Alors, pourquoi tu parles comme ça ? Oh, ta gueule radio ça y est, elle est armée. je sais pas m’en servir, on appuie là! Non, là ici, à la détente là ? Oui, allez, en tirailleurs Et n’appuyez pas, parce que, je prends tout dans le cul! alors vous restez là. Quand ils arrivent, vous arrosez. Vous me laissez pas tout seul là ! eh ben ! il faut que j’aille leur couper la retraite, moi ils sont tous morts? non, pas encore, mais allons-y! Restez là, et ne bougez pas. Faites votre prière, manants! Mézeray, ouvrez le feu ! Je ne vois rien! aucune importance, feu à volonté Ah ! Ça, c’est amusant ! Où sont-ils? dans le cul-de-basse-fosse, venez voir qu’est-ce que je m’amuse ! Au secours ! ça va, ça va, calmez’vous Où on est? ah vous voilà, dans la geôle réservée aux sorciers, et aux paritides On n’est pas ça! Je leur en mets un petit coup moi ?! Non, c’est pas la peine. juste au-dessus de la tête mais non, ils vont attendre la mort lente en buvant l’eau croupie! et en mangeant le pain de l’angoisse on vous demande qu’ une seule chose, livrez-nous à la police radio oh oui ! Aux archers du roi ? Jamais ! J’ai droit de justice sur mes terres! ça vous apprendra Ecouter, Monsieur radio oh de non mais dites donc! on dit monsieur le comte! Oui. Monsieur le comte,



Remonter