FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Coup Franc 2012, Coup Franc 2012 jeux, Jeux de Coup Franc 2012 en ligne, Jeux de Coup Franc 2012 gratuits en ligne

Coup Franc 2012 Ils sont à l’Etat. Sa Majesté n’est pas levée. Sa Majesté ne peut pas encore recevoir. Vous devez vous lever. L’heure est grave. Marie de Guise a augmenté ses troupes de hommes. Peutêtre plus. Je crains que les Français n’attaquent, profitant de notre faiblesse et de votre règne encore incertain. Que me conseillezvous ? Nous devons monter une armée pour marcher sur l’Ecosse. Et si des émissaires jeux Pas le temps ! Vous devez agir avant que les Français n’envoient des renforts. Etesvous tous de cet avis ? C’est l’occasion ou jamais de briser l’orgueil des Français. Arundel ? La guerre est un péché, mais parfois elle est nécessaire. Lord Robert, vous êtes au Conseil pour protéger les intérêts anglais. Apparemment, vous n’avez plus les tripes pour ça. Je suis de votre avis si le trône de votre Majesté est menacé. Et vous, Walsingham ? Un prince doit agir avec précaution et s’assurer qu’il n’a pas peur de sa propre ombre. Avec votre permission, Madame. Vous n’êtes ni conseiller, ni même en majorité. Je n’aime pas la guerre. C’est une chose incertaine. ECOSSE Retourne en Angleterre et ramène ça à ta reine. Où sont mes conseillers ? Je ne sais pas. Où est Lord Robert ? Il est à la chasse. Partez ! Je suis au regret de vous annoncer notre terrible défaite en Ecosse. Les évêques veulent toujours votre destitution. Leurs soutiens sont nombreux. Hélas, la catastrophe est déjà là. Comment osezvous paraître devant moi ? Pourquoi m’avezvous suivie ? Je suis chargé de protéger votre Majesté de tout. Je n’ai pas besoin de protection, mais d’être seule. Ils n’auraient jamais dû être envoyés làbas. Mon père n’aurait jamais commis une telle erreur. Je me suis montrée indigne de régner. C’est ce que vous pensez tous, n’estce pas ? Ce n’est pas à moi de vous juger. Pourquoi avoir envoyé des enfants ? Pourquoi pas de vrais renforts ? Les évêques les ont empêchés. Ils ont prêché contre. Alors, ils ont prêché contre leur reine. Ils sont contre vous et ne vous craignent pas. Ils ne pensent pas que vous tiendrez. La reine ! Où étiezvous ?



Remonter