FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Coup Franc, Coup Franc jeux, Jeux de Coup Franc en ligne, Jeux de Coup Franc gratuits en ligne

Vous avez de l’idée. Si j’avais su, la corde, je me serais pendue avec ! Regardezvous… Me touchez pas ! Vous l’avez cherché. Je vous hais ! Tant mieux. Allongezvous. Vous m’y échapperez plus. C’est à voir ! C’est tout vu. Ne restez pas là. Je refuse de dormir avec vous. Je dors pas avec vous. Je dors contre vous. Passez une mauvaise nuit. Vous aussi, mademoiselle. Dans votre monde, on dort sous des couvertures, dans le mien, sous les étoiles. Profitezen, vous perdrez pas au change. Petit, viens là. Viens. Allez, va. Madame, madame ! C’est de la part de Cartouche. Quel scandale ! Cartouche croit à son impunité pour oser enlever la soeur du lieutenant. Et votre future épouse, monsieur le Chancelier. Dubois, n’accablez pas d’Argenson. Il est assez malheureux. C’est possible, Monseigneur. C’est pas à l’homme que je m’adressais, c’est au ministre de la Sûreté. Vous portez la soutane, mais Dieu s’y reconnaîtil ? Qu’estce donc ? D’Argenson. livres ? Fichtre ! Il n’y va pas de main morte. Que comptezvous faire ? Payer, Monseigneur. Et tendre un piège. Cette fois, il ne s’échappera pas. Vous promettez beaucoup. À votre place… Justement, l’abbé, cette place est encore la mienne. Je ne me mêle pas de vos offices, ne vous mêlez pas de mes actions. Reconnaissez que l’abbé a raison. Cartouche nous nargue et nous n’aimons pas cela. Nous voulons que vos promesses soient tenues. Et vite ! Allez, princesse, c’est là qu’on descend. Vous vous reposerez. On se pose ici jusqu’à demain. C’est lugubre. Vous pensiez être au Palais Royal ? C’est un orphelinat. Cartouche ! Ça va, mon Titou ? Tu m’amènes à la chasse ? Pas encore, t’es pas assez grand. J’ai déjà ans ! Quand tu seras plus grand, promis. Je te présente Mlle de La Reynie. Elle est jolie. C’est ta fiancée ? Pas exactement. Certainement pas. Rentrez les enfants ! Cartouche, il était temps que tu viennes. Plus rien à manger. Nous braconnons pour survivre. Plus de bois pour l’hiver. Votre paroisse ne vous aide pas ? Ou les bonnes oeuvres du roi ?



Remonter