FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

De marionnettes Jeux de Foot, De marionnettes Jeux de Foot jeux, Jeux de De marionnettes Jeux de Foot en ligne, Jeux de De marionnettes Jeux de Foot gratuits en ligne

Mieux que d’être en service de garde, n’est-ce pas ? Merci, chef, merci. Remercie ma femme. Oui. C’est son idée. Elle dit que tu mérites une récompense. Bien sûr. Non, je veux dire, ce n’est pas nécessaire. Viens avec moi. On va où ? Attention ! La longueur, c’est bien ? Votre neveu a belle allure. C’est pour quelle occasion ? Il se marie. Bonne nouvelle. Tournez-vous s’il vous plaît. Votre oncle est un homme exigeant quand il s’agit de cravates. Elles sont aussi ma faiblesse. J’en ai quatre mille. Vraiment ? Cette cravate est l’une des nôtres. Mais je ne vous ai jamais vu avec ici. C’est un cadeau d’un ami. Il s’appelait Flocon. Vous le connaissez ? Oui, un bon client. Il devait encore venir chercher des cravates. Votre nœud, très discret. Ce n’est pas comme la fanfaronnade qui est à la mode aujourd’hui. Un instant s’il vous plaît. Celle-ci est pas mal. Mets-la. J’utilise une petite cravate, moi. Tu coucherais avec un mec ? Pardon ? Avec un mec. Avec un mec ? Avec qui ? Le Juge Morales, par exemple. Eh bien… Oui ou non ? Le juge me rappelle mon père. Excuse-moi. Oh, bien sûr… Tu vas souvent au Manila, n’est-ce pas ? Tu as une collection de ces boîtes d’allumettes. J’aime la musique. C’était mieux avant, cependant. Je n’y vais pas pour draguer. J’aime danser. Avec la mine que tu as, tu dois pas mal attirer l’attention. Tu es très mignon. Vous croyez ? J’aime danser aussi. Vraiment ? Mais mon âge d’or est déjà passé. Non, ne dites pas cela. Tu veux dire quelque chose ? Vous êtes très bel homme aussi. Ça suffit, gamin. Non, c’est vrai. Je crois que vous me plaisez. Sérieux ? Très sérieux. Arrête, arrête. Alors, ça a marché ? Merde. Oui, très convaincant. Mais ne prends pas ça trop au sérieux. Je sens que je suis un peu coincé. Non, c’était parfait. Encore une fois. Non, assez de pratique. Regardez, chef. Pardonnez-moi. J’attends quelqu’un. Je voulais vous demander un autographe. Rien de plus facile. Washington, Washington Rodríguez. Mais les gens m’appellent Canard. Pour Canard, affectueusement, Kevin. En général, on ne me reconnais pas ici. Je vais vous voir souvent. Splendido, splendente ! Assieds-toi. Ton visage m’est familier d’ailleurs. Une vie antérieure ? Peut-être. Merci, Javier. Du sucre ? Oui. Tu bois le thé avec du sucre ? Je vous en prie. Merci. Combien ? Deux. Une… Deux. Aimes-tu les scones ? Les scones. Sers-toi. Non ! C’est pour le beurre. Beurre ? Oui, pour le beurre. Il a cette forme pour tartiner le beurre. En Angleterre, ils disent butter blade. Comment ? Couteau pour étaler le beurre. Il ne coupe pas, tu vois ? Oui, je vois. J’aime ceux qui coupent. Quand j’étais gamin, j’ai fait un poignard moi-même. Le costume lui va parfaitement, vous ne trouvez pas ? Peu importe. Il a une excellente allure. Le suspect est très élégant aussi. Il se donne des airs. Ils font un beau couple. Vous pourriez dire qu’il s’aiment. Où est ce qu’il va cet abruti ? Je lui ai dit de rester ici. A la maison, nous en avons eu un comme ça. Vous êtes des collectionneurs ? Non. Non. Il s’appelait Caprice.



Remonter