FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Des Ballons De Foot 2: Super Pack De Niveau, Des Ballons De Foot 2: Super Pack De Niveau jeux, Jeux de Des Ballons De Foot 2: Super Pack De Niveau en ligne, Jeux de Des Ballons De Foot 2: Super Pack De Niveau gratuits en ligne

à faire. Quand je serai roi, alors, je saurai. C’est le jour tant attendu pour lequel nous avons combattu. Aucun mortel ne peut être plus heureux que moi, car j’ai assisté au couronnement de mon roi. Longue vie au roi ! Jeanne d’Arc! Jeanne d’Arc! En route pour Paris ! Je recevrai le messager. Elles ne se sont pas touchées ! Embrassées Radio comme je vous embrasse. Mais nos rs sont tout autre chose. Prenez garde, votre majesté. À vous de prendre garde. À moi d’être audacieux. J’entre et je pars à mon gré, car le monde est à moi. Ma cour est une vraie cour et je suis un vrai roi. Comme c’est charmant ! Le jasmin ! Je pourrais demeurer ici pour toujours. Nous partirons bientôt pour Loches, puis pour Blois. Ces invitations n’ont pas de fin. Et mes coffres s’emplissent. Rappelez-vous ce tailleur de Chinon qui me refusait un pourpoint ! Voici encore ce vautour Radio Trémoille, apportez-vous de l’argent ou en demandez-vous ? C’est plus important que l’argent. Cet homme est fou. Prenez ma place, Chartier, et ne trichez pas ! Elle est là. Seule ? Non, avec Alençon. Cette fois, il faut que vous teniez parole, Sire. Y ai-je déjà manqué ? Hier. Ça, c’était hier. Bienvenue, mes amis. Jeanne, nous vous avons demandée, car vous nous manquiez. Depuis des semaines, j’attends votre arrivée sous les murs de Paris. Nous aurions déjà dû frapper. Mais il n’est pas trop tard. Tenez votre promesse. Venez et Paris sera nôtre. Impossible. Je viens de négocier une trêve avec la Bourgogne. Une trêve ? C’est de la folie ! Trop de sang a coulé. Oui, nous avons besoin de la paix. Nos ennemis, oui. Pas vous. Qu’ils rentrent chez eux et ils auront la paix. Poussons encore et leur dernière place forte tombera. Je vous l’ai dit, j’ai décidé la trêve. Je l’ai décidée ! Vous ne pouvez pas faire ça, mon roi. Cela signifie que vous avez renoncé à tous les avantages. Nous avons combattu si durement, donné tant de sang pour vaincre. Sa Majesté a signé la trêve. Signé ? Oui. Et notre roi ne se dédie jamais. Savez-vous à quoi cela ressemble ? C’est une trahison ou une bêtise. Ou les deux. Je ne prétends pas être sage, honnête ou beau. Je n’en ai peut-être pas l’étoffe, mais je suis le roi. Que savez-vous de politique ? Que savez-vous des expédients auxquels un roi doit s’abaisser ? Il faut composer avec des coquins, avec des ennemis. Les hommes sont gouvernés par la corruption, ils aiment ça. Les hommes la détestent et Dieu aussi. Peut-être, mais les hommes s’en accommodent fort naturellement. Qu’est-ce que cela veut dire ? Il nous a trahis, Jeanne. C’est impossible. Mon roi, avez-vous accepté de l’argent de nos ennemis ? Ce n’est pas une question à poser au roi. Alors, vous l’avez fait. Vous nous avez trahis. Nous tous. Votre pays et vous-même. Je le dirai au peuple de France. Je hais les guerres et les batailles. Quand le sang français coule, mes cheveux se dressent. De toute mon âme, je prie pour la paix ! Nous sommes en paix. Le pays doit d’abord être libre. C’est moi qui décide de la guerre et de la paix. Concluez les trêves que vous voudrez, nous marcherons



Remonter