FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Épique Football: Barcelone, Épique Football: Barcelone jeux, Jeux de Épique Football: Barcelone en ligne, Jeux de Épique Football: Barcelone gratuits en ligne

Quand c’est à moi, je fais l’écho. Puis je repars doucement. L’an prochain quand je serai grande, je pourrai être un ange et avoir un habit d’ange. Là on me verra. Bien sûr que là on te verra ma chérie ! C’est loin l’an prochain, papa ? Non chérie. Pas loin du tout. Oh, j’oubliais… On n’a plus de lumière ? Vous avez vu c’est éteint ! Joyeux anniversaire. Bon anniversaire de Roger & Trina et moi aussi, Applejack. Dépêche-toi maman ! Je vais garer la voiture. On se retrouve devant. J’ai tout gâché. Mlle Hopkins ne me laissera pas être un ange l’an prochain. Mais si, chérie. Bien sûr. Je lui ai parlé et elle a dit que tu t’étais très bien débrouillée. Mieux que toutes les autres réunies. Tu vois ? Juré ? Juré. Je ne sais pas comment on ferait sans Noël. Et que ferait-on sans toi mon trésor ? Chère Mlle Oliver. Un autre Noël approche. C’est comme si c’était hier que notre Trina jouait son er rôle dans une pièce de Noël. Mme Roger Adams Rosalia, Californie Il y a semaines encore Trina était là, cherchant auprès de nous amour et protection, tout ce dont les très jeunes enfants ont besoin. Elle n’a plus besoin de nous. Une maladie brutale, brève et sans espoir, l’a emportée. “On ne nous l’enlèvera jamais” disions-nous le jour où elle a enfin été à nous. Depuis la mort de Trina nous sommes devenus des étrangers l’un pour l’autre. Je ne sais pas quoi faire. Il semble qu’il n’y ait plus rien entre nous. J’ai essayé de lui parler, mais il ne veut pas écouter. Il se punit lui-même sans voir qu’il me punit aussi. Empêche cette porte de claquer. J’aimerais que tu restes. Je sors prendre l’air. On a frappé en-bas. Il y a quelqu’un. Je pourrais téléphoner ? Je suis en panne. C’est pour appeler un taxi. Bien sûr. Par ici je vous prie. Nous sommes tellement pressés ! Les taxis sont toujours très pris à Noël J’espère qu’on va en trouver un. Tommy joue dans la pièce de Noël. Pourvu qu’on arrive à temps maman. Notre voiture est garée là. Je vais vous conduire. Merci infiniment si ce n’est trop vous demander. Ça ne me dérange pas. La batterie est à plat. Je vais prendre la manivelle. Pourvu qu’on arrive à temps maman ! Merci de tout cœur. Si vous saviez comme ça compte pour un enfant. Allons-nous-en. Roger… Qu’y a-t-il ? Rentre à la maison. Roger. Je ne rentre pas. Je ne veux rien voir qui me la rappelle. Très bien. Au revoir. ♫ Nous serons toujours ensemble. L’amour est pour toujours. Nous serons toujours ensemble. ♫ ♫ Vous êtes faites pour moi Je suis fait pour vous. ♫ J’ai ton billet. Ces vieux airs ça ramène pas mal en arrière. Ça ramène en arrière, oui. Lesquels vas-tu garder, lesquels vas-tu lui laisser ? C’est bizarre Applejack. Je n’arrive pas à les séparer. Ils sont à lui autant qu’à moi. Je vais les lui laisser. J’étais en train d’écouter la musique d’en bas. Ça me rappelle la ère fois que je t’ai vue débarquer quand Roger t’a amenée au journal. Je jurais et je cognais sur cette vieille machine. J’étais loin d’imaginer comment cela tournerait. Peux-tu prendre le reste des affaires dans la chambre ? Je ne te le reproche pas Julie.



Remonter