FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Football Les chefs:Le Meilleur De La Serie A, Football Les chefs:Le Meilleur De La Serie A jeux, Jeux de Football Les chefs:Le Meilleur De La Serie A en ligne, Jeux de Football Les chefs:Le Meilleur De La Serie A gratuits en ligne

Contrôle: touches Fléchées pour se déplacer.

Vous êtes fébrile. Non. À l’idée de rentrer après la balade. Sans doute. Un dîner avec votre copine ? Assistante. Mieux vaut un flingue. Pardon ? Pour aller chasser. Un flingue, plutôt qu’un couteau. J’ai un truc à vous montrer. Prenez votre verre. Reposez mon couteau. À droite. Laissez un message, je vous rappelle. Qu’est-ce qui est plus dur que flinguer quelqu’un ? L’effleurer. C’était un joli tir, à la cabane. Ça n’a pas marché, je suis là. Ça a marché, vous êtes là. Entrez. Votre verre s’est renversé. Pourquoi ne pas être rentré ? Je peux ? Comment avez-vous fait ? Qu’avez-vous trouvé ? On parle ou on s’y met. J’ai trouvé une photo jeux que personne n’a vue. De ? Vous. En blazer de la prépa d’Uppsala. Ça prouve quoi ? Que vous avez menti sur l’endroit où vous étiez. Plutôt sur l’horaire. Et alors ? On ment tous. Vous et Lena Andersson fréquentiez la même école. Lena jeux C’est tellement loin. La photo est avec les merdes sur votre bureau ? Une copie dans mon ordi. Une autre copie jeux sur un site sécurisé. Mensonge. Que sait la fille ? J’espère autant que vous. Ce sera marrant. Où est-elle ? Stockholm. Partie ce matin. Encore un mensonge. Elle est dans nos bureaux à remuer la merde. Notre archiviste a appelé. Elle était très perturbée par cette Lisbeth. J’aime bien ce nom. Quand Lisbeth partira, la sécurité m’appellera. Je serai chez vous pour l’accueillir. Mille mercis de l’avoir amenée jusqu’à moi. Que voulez-vous savoir ? Vous êtes journaliste, questionnez. Ce que je fais avec les filles ? Bonne question. D’abord, on fait ça. On se détend, on boit un verre. J’adore cette étape. Papoter, sachant tous deux que l’un de nous va mourir. Et après, je les jette dans la mer. Contrairement à mon père qui les étalait comme des trophées. Pas très malin, je trouve. Un homme bruyant et criard. Il a eu ce qu’il méritait. Un technicien ne peut être aussi négligent. Boire autant qu’il le faisait. Il faut de la rigueur. C’est un art fait de mille détails. Planification, exécution, nettoyage. Vous l’avez deviné, vous allez en mettre partout. J’ai une question. Pourquoi n’écoute-t-on pas son instinct ? On sent le danger, qu’on nous suit de trop près. Vous saviez qu’un truc clochait. Mais vous êtes revenu ici. Vous ai-je forcé, traîné à l’intérieur ? Je vous ai juste offert un verre. On n’imagine pas que la peur de vexer puisse être plus forte que la peur de souffrir. Et pourtant, si. Elles viennent de leur plein gré. Elles s’assoient là. Elles savent que c’est fini, comme vous. Mais elles y croient encore. “Si je dis ce qu’il faut.” “Si je suis polie.” “Si je pleure, si je supplie.” Quand je vois l’espoir s’effacer de leur visage, tout comme du vôtre, ça me fait bander. On n’est pas si différents, on a tous les deux des pulsions. Satisfaire les miennes nécessite plus de serviettes. Vous allez rire : tandis que vous mangiez de l’élan avec Liv et moi, Liv qui, par ailleurs, me trouve très banal, Irina était dans cette cage. Qui est Irina ? Une fille parmi d’autres. Une pute immigrée parmi d’autres. Qui les pleure ? Votre sœur ne l’était pas. Quoi ? Votre sœur Harriet n’était pas une fille parmi d’autres. Vous l’avez trouvée ? Que lui est-il arrivé ? Vous l’avez tuée. Putain de détective bidon ! Trop serré pour parler ? Bien. Assez discuté. Je n’ai jamais eu d’homme ici. Je n’ai jamais touché un homme. Sauf mon père. C’était notre devoir. À Harriet et à moi. Y a un flingue sur la télé. Je peux le tuer ? Comment peut-on être pupille de l’État à ans ? Je suis mentalement incapable et je ne peux me gérer au quotidien. Depuis quand disent-ils ça ? Depuis que j’ai ans. Que t’est-il arrivé, à ans ? Désolé, ça ne me regarde pas. J’ai voulu tuer mon père. Je l’ai brûlé vif. J’ai réussi à °%. Je vais faire du café. C’est qui ? Harriet. C’était dans le sous-sol de Martin, parmi ses jeux souvenirs. Martin n’a pas nié les meurtres. Mais quand j’ai cité Harriet, ça l’a perturbé. Il s’est fâché car je ne savais pas ce qu’elle était devenue. Il ne l’a pas tuée. Son père non plus, il était déjà mort. Et si elle avait réussi à s’enfuir ? Enfin, si jeux



Remonter