PUB



FavoriteLoadingA 0




Touches:

Football Têtes: La Ligue, Football Têtes: La Ligue jeux, Jeux de Football Têtes: La Ligue en ligne, Jeux de Football Têtes: La Ligue gratuits en ligne

Football Têtes: La Ligue écoute-moi !J’ai passé un merveilleux étéSincèrementTu vas me manquerJanet est-elle là ?Le bac part à midiJe voudrais vraimentte dire au revoirLes Américains, ils abîment toutIls assombrissent même la lumièreLe grand amour ! La poésieet la musique !J’avais peur d’être enceinteQu’y a-t-il là-dedans ?Je vous ai trouvé une chambreA côté de la mienneNous avons une nouvelle logeuse.Une femme de têteElle se fait appeler MamanAu faitvous êtes toujours “moderne” ?FormidableJ’ai fait du théC’est le bus ! Où êtes-vous ?Vous perdez votre temps à écrireÇa ne rapporte rienC’est une distractionRien de plusPas un métierEt la biscuiterie ?Comment ça ?Vous pourriez travaillerBien que ne désirant pas l’enfantil m’était arrivé d’imaginerun garçon avec le rire de Bernardou une fille avec ses yeuxRavie d’avoir une candidateplus mûre que d’habitudeLes autres sont si jeunesDes maladies graves ?NonDes opérations ?NonUn traitement psychiatrique ?OuiJ’ai été hospitaliséeCombien de temps ?Huit ansEt vous songiez à être infirmière ?Le diagnostic ?SchizophrénieJe regretteNonC’est hors de question”Personnel féminin demandé”Tous les chagrinsque j’avais connusmenaçaientde refaire surface en moiTerrifiée, désespérée,je voulais une réponseà mes questions sur le passéLes idées de suicide doiventtoujours être prises au sérieuxChez moi,c’était un raccourci vers l’actionJe me fis hospitaliservolontairementPour apprendre que je n’avaisjamais été schizophrèneLa vérité me terrifia plusque le mensongeQui m’aideraitsi je n’étais pas malade ?Vos problèmes d’aujourd’huirésultent de votre internementOn s’en défait difficilementJe serai là à tout momentmais commençonspar une séance par semaineD’accordVous allez racontervotre internement par écritVous verrez l’avenir plus clairementII me faut un emploiOubliez çaVous serez prise en chargeLes contacts avec les autressi vous n’en avez pas envierefusez-les !Carol, une naine, et Jeuxla Grosse Betty Jeuxs’étaient auto-proclaméeschefs de la salle communeL’avez-vous lu ?OuiEt ça vous fait du biende vous en libérerd’un point de vue littéraire,ça vous plaît ?Je ne suis pas un bon critiqueSi vous preniez un agent ?J’en ai déjà unSon avis ?Je voulais d’abord le vôtreC’est bonMaintenant à luide dire ce qu’il en pense”Un roman puissant”Je vais voir mon éditeur demainSi vous alliez chez le coiffeur ?Rien n’y fait Jeux j’ai tout essayéOn peut sûrementv faire quelque choseJe vous accordeque les critiques sont bonnesMais je veuxque vous m’écriviez un best-sellerSavez-vous commentWanda Lyons vient ici ?En Rolls RoyceVous écrivez mieux qu’elleEtudiez-en la formeOù vivez-vous ?A CamberwellC’est un terrain vagueUne propositionvous donne un appartementVous le “donnez” ?Oui. Pour y écrirevotre prochain livreJe ne sais pas. Je vais voirEt je voudrais vous présenterN’oubliez pas !La prochaine fois, en Rolls !Ça devrait bien vous allerColumba va s’occuper des autresJ’ai adoré votre dernier livre.Prenez votre tempsMerciLe livre vous a plu ?Un nouvel auteur intéressant JeuxSans doute pas un best-seller,mais on ne perdra pas d’argentAlan et Ruth SillitoeTrès heureuxEnchantéeMettez-vous à l’aise. Asseyez-vousJ’aime vos “Visages noyés”Très poignant, très vraiMerciJ’aime beaucoup votre livre,”La Solitude du coureur de fond”Ça me fait plaisirTenezMerciJanet est chez nous,à Knightsbridge, elle écritOuiC’est justeChère JanetJ’aurais voulu te l’apprendremoins brutalementPapa est mortUne attaque en allant à son travailII est mort à l’hôpitalII s’était laissé alleraprès la mort de mamanLa maison est à l’abandonPour le journal local, SVP !On peut monter ?Excusez-nousmais nous voulions l’exclusivitéDe quoi ?De votre récitPliez les genouxUne autre assise ?Comme ça ?Très bienPamela ? Tu viens te coucher ?Un café ?Non, merciBonne nuit !”Chut chut chut Jeuxl’herbe, et le vent,et les sapins Jeuxet la mer font Jeuxchut, chut, chut.”



Remonter