PUB



FavoriteLoadingA 0




Touches:

Le Japon De Football, Le Japon De Football jeux, Jeux de Le Japon De Football en ligne, Jeux de Le Japon De Football gratuits en ligne

Le Japon De Football Je vous répète que j’étais pressé. C’est drôle, ça, tout de même. Oui. C’est drôle, ça, tout de même. Écoutez. Ouais ! En effet, c’est très drôle. Il ne faudrait pas me prendre pour un imbécile ! Je marche pas dans vos histoires. Vous boirez à ma santé. Vous êtes aimable. Vous venez trinquer avec nous ? Non, le travail m’appelle. C’est pas une raison pour faucher mon billet ! Écoutez, Moulin Jeux Que doisje écouter ? J’avais F. Je ne les ai plus, c’est tout. Mais réfléchissez un peu, tout de même ! Réfléchir à quoi ? Écoutez, vous dites que vous avez gagné F et que le billet était dans votre portefeuille. S’il avait pris votre billet, il n’aurait pas cherché à rendre votre portefeuille ! Tout de même ! Vous avez dû vous tromper de numéro. Ben, oui. Vous avez dû vous tromper de billet. Je comprends plus, je comprends rien. J’ai dérangé votre fête. Excusezmoi. Vous êtes tout excusé. Bonsoir. Un mot. Que voulezvous ? Un mot ! Allezvousen. Je n’ai rien à écouter et j’attends mon mari. Il va tarder. Comment ça ? Je l’ai vu, il discute à tour de bras. Vous n’avez rien à faire ici. Si. Non. Je suis au courant. De quoi ? Ça avait pas l’air d’aller. Et après. Vous voyez bien. Je sais pourquoi. Votre police est très bien faite. Plaie d’argent n’est pas mortelle. Ça me regarde. En quel honneur ? Je vais vous sortir de là. J’ai plus que ça en tête. Laissezmoi tranquille, ce n’est pas le moment. Si, il faut que vous m’écoutiez. Vous aurez une existence de reine. Je suis heureuse. C’est pas vrai. Avec moi, oui. Je suis pas bête, je perds pas les billets de loterie. Pour vous, je ferai tout. Laissezmoi. Non, écoute. Depuis que je te connais, je pense qu’à toi. À tes yeux, à ton corps. Je te veux heureuse. Lâchezmoi ! Je te donnerai tout si tu viens avec moi. Des millions ! Salaud ! Antoinette ! Antoinette ! Ouvre ! N’ouvrez pas ! Laissezmoi passer. Laissezmoi passer. Tu parles. Antoine ! M’empêche pas de sortir. Je pourrais te faire coffrer. Riton ! Popaul, Huguette ! Riton, tu vas voir ? Popaul ! Quoi ? Vite, ils sont en train de se tuer.



Remonter