PUB



FavoriteLoadingA 0




Touches:

Messi’s toussaint Fusillade, Messi’s toussaint Fusillade jeux, Jeux de Messi’s toussaint Fusillade en ligne, Jeux de Messi’s toussaint Fusillade gratuits en ligne

Elle a des problèmes. Tu travailles ici, garde tes problèmes chez toi. Je lui parle un instant dans la loge. Je ne rentrerai plus jamais. Maman est si bête. Toujours en train de parier. Et elle lèche les bottes de Tonyo. Tu peux pas rester. T’es trop jeune. Dis que j’ai ans. Tu es folle ? Tu ne fais même pas ans. Tu veux que je perde mon travail ? Reste ici et touche à rien. Les postulantes sont de plus en plus jeunes. Trop de rouge. Tu es belle. Merde, merde, merde. Pourquoi un tel drame ? Enceinte ? J’ai déjà deux mois de retard. Pourquoi s’en faire ? Tu peux toujours te mettre à quatre pattes et faire ça. Ici elle ne peut que faire la vaisselle ou être serveuse. Serveuse ? Alors tu ramasses les verres vides. Elle est donc encore vierge ? Maman ne peut rien contre toi ici. Maman Curing s’occupe de ça. Pourquoi on t’appelle la dérangée ? Parce qu’elle l’est. Tu sais. Tu es jeune et sans expérience. Je m’arrange pour que tu sois la plus belle princesse ici. Puisje les reprendre ? Viens t’asseoir avec nous. Oui, bonne idée. Je ne peux pas. C’est une bonne idée. Un instant seulement. Vous me faites mal. Je n’ai pas le droit d’être à table. Juste un instant. Désolée, monsieur. Désolée. Ça va ? Je peux vous offrir quelque chose ? Ce n’est rien. T’as déjà vécu ça ? Que veuxtu encore ? Nous recherchons Lilet. Elle n’est pas ici. Quand rentreratelle ? Aucune idée. Ça fait un bail qu’elle n’est pas rentrée. Vous avez prévenu la police ? La police ? Oui, la police. Tu penses qu’elle m’aidera ? Pourquoi ne demandestu pas làbas ? Si vous ne prévenez pas la police Jeux Va donc parler avec la police. Regarde, j’ai eu un bon pourboire. Encore un ? Si tu l’apportes, alors oui. Bien. Quand t’emmènetil en Amérique ? L’Allemagne n’est pas l’Amérique. C’est aussi bien. Je suis si contente pour toi. J’ai reçu tant de demandes et de promesses. Mais je suis encore ici. Mais il était sérieux, non ? Bien sûr, et il était ivre, comme tous les autres. Je te donne un conseil. Ne crois jamais ce qu’ils disent. Même s’ils jurent sur leur mère, ils mentent.



Remonter