FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Peine de mort la Coupe du Monde en Décomposition à Rio, Peine de mort la Coupe du Monde en Décomposition à Rio jeux, Jeux de Peine de mort la Coupe du Monde en Décomposition à Rio en ligne, Jeux de Peine de mort la Coupe du Monde en Décomposition à Rio gratuits en ligne

Peine de mort la Coupe du Monde en Décomposition à Rio Regarde, c’est incroyable. Il leur fait un cours, maintenant. Pour lui, c’est le pied. Il y a que la mécanique qui l’intéresse. Tu vivais avec lui, avant ? Ouais. Et maintenant, vous n’êtes plus ensemble ? Je sais pas. C’est là que les hommes d’affaires doivent emmener leur secrétaire. Vous croyez ? Il y a des chambres. Ah oui ? Oh, je vous en prie ! Eh ben, oui, il y a des chambres. Je vous sers l’apéritif ? Un apéritif, Emmanuelle ? Non. Jamais. Non. Jamais. Ça ne vous trouble pas, de penser que tous ces gens, après avoir bien bu, bien mangé, vont monter faire l’amour ? J’aime mieux faire l’amour avant le repas, légère, affamée jeux Emmanuelle jeux J’ai faim. Eh ben, justement. Je n’aime pas les choses établies, conventionnelles. Allez, faitesmoi un menu inattendu. “Inattendu” ? Tu commences à nous les ronger, avec ton papa ! Je roule vite, tu rouspètes. Je ménage la caisse, tu rouspètes. Si j’avais eu la moto sur le toit, on l’aurait mis dessus. Il faut être relax, mon pote. Tu veux un bonbon ? Ce qui compte dans la vie, quand on a la santé, c’est de bien manger, bien boire et bien faire l’amour. Ça vous préoccupe beaucoup. Je suis normal. Un peu de vin ? Jamais. Regardez. Je suis sûr qu’il demande une chambre. Dans la tour, au e étage. Merci. Ils sont discrets, ici. Emmanuelle, vous avez envie de reprendre la route tout de suite ? Oh, n’insistez pas. Vous êtes gentil, mais la gentillesse, ce n’est pas suffisant. Vos petits yeux marron, votre allure quotidienne jeux Excusezmoi, mais j’ai besoin de rêver un peu. J’aurais pas dû vous inviter. Oh, ne soyez pas mufle. Ils sont beaux, tes tatouages. Ça fait mal ? Quoi ? De se faire tatouer. Il y a des endroits où ça fait mal. Ça fait moins mal sur la fesse droite. Mais non ! À Amsterdam, on m’a fait mal. Mais à Paris, le père Bruno, non. Moi, je vois vraiment pas ce que je pourrais me faire tatouer. Rien me plaît assez pour me le coller sur le bras pour toujours. Moi, c’est ma moto. Ou alors Anita. Ce serait pas mal, Anita. Et envoyez les violons ! En tout cas, c’est aussi bien qu’une bicyclette.



Remonter