PUB



FavoriteLoadingA 0




Touches:

Pénalité De Jeu EK 2008, Pénalité De Jeu EK 2008 jeux, Jeux de Pénalité De Jeu EK 2008 en ligne, Jeux de Pénalité De Jeu EK 2008 gratuits en ligne

Cette rivière est la nôtre, Seigneur Plenkovitch. – Pas du tout, c’est ma rivière ! – Non, c’est la mienne ! Cette fourrure, a été cousue avec mes zibelines, vieux bouc ! Retire tes paroles, ou je te fais la guerre ! Et ce sont là mes conseillers ! Honte à vous, vieillards inconscients. Prince ! Vous recommencez vos querelles, nobles seigneurs ? Si je laissais faire, vous mettriez toute la Russie en pièces. Matvéi Sbrodovich ! Voici ta mission. Conduis mon charroi de fourrures et de cuivre pour la mer Varangian ! Volez, volez, oiselets. Chantez sans arrêt ! De l’aube au soir, Vous me rendez l’espoir. Petits, petits, gentils amis ! Apportez-moi un épi d’or, Ma main habile en fera un joli décor. Petits, petits, gentils amis ! Dépêche-toi, écureuil. Hérisson, garde bon œil. Si je m’applique tant C’est pour mon cher amant. Dans mon ouvrage qu’elle joie J’ai cousu des fils d’or et de soie… Une jolie natte brodée Pour mon plus cher invité. Filature et tissage, chère Vasilissa. Que ton absence était longue, Où es-tu allé mon faucon ? Je combattais dans la steppe un monstre à un œil. C’est la flèche que tu m’as donnée qui m’a rappelé auprès de toi. Je ne l’aurais pas échangée contre un trésor. Un châle pour vous ! Tissé d’or ! Ce n’est pas un châle, C’est une natte pour un hôte cher ! Et qui est cet hôte qui a droit à pareille beauté ? C’est celui que je porte dans mon cœur. Prends un peu de repos, ma besogneuse tourterelle. Regarde autour de toi comme la terre est belle. Ne te chagrine pas, mon amour. Je ne pars que pour rentrer bientôt. Le temps de mettre en fuite les Tougars, et mater la trahison à Kiev. Au début du printemps, je serai de retour auprès de toi. Puisque tu dois me quitter, confie-moi ton vœu le plus cher. Je veux que tu me donnes un fils qui sera un preux sans pareil. Les bleus faucons ont assisté à nos amours. S’il te naît un fils, nomme-le Fauconneau. Chaque fois que je verrai un faucon, je penserai à lui. Et que Dieu t’aide pour en faire un franc et valeureux chevalier.



Remonter