FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Rapide Pénalité de la Coupe du Monde, Rapide Pénalité de la Coupe du Monde jeux, Jeux de Rapide Pénalité de la Coupe du Monde en ligne, Jeux de Rapide Pénalité de la Coupe du Monde gratuits en ligne

Je ne peux pas m’arrêter. Une habitude tellement forte. Oh, mon ami de ces années éblouissantes. Aide-moi à te quitter! Comment t’appelles-tu? Nous formions une famille. Comment s’est-elle dissoute et séparée ? Pour que nous soyons maintenant opposés l’un à l’autre. Chacun faisant de l’ombre à l’autre. Qu’est devenu le bien qui nous a été donné ? Comment l’avons-nous laissé s’échapper? Se disperser sans y penser? Qu’est-ce qui nous empêche de tendre la main ? De toucher la gloire ? Je t’aurais eu, Witt, si tu avais été un Japs, et facilement. Ils t’ont laissé ici? Ouais. Je les aurais ralentis. Ca m’est égal, franchement. Le toubib a fait du bon boulot. J’ai assez de munitions. Quelqu’un passera par ici. Ils t’ont pas raté. Droit dans le genoux. Ouais. Je quitte cette guerre pour de bon, Witt. Qu’est-ce que tu fais par ici? C’est-à-dire que, je rentre à la compagnie. Ouais. Donne-leur le bonjour de ma part. Tu peux venir avec moi si tu veux. Je t’aiderai. Non, c’est bien ici, c’est calme. C’est reposant ici. Je te ralentirai. Quelqu’un passera par ici. Je leur dirai. Très bien. Hé, Witt. A qui as-tu résisté aujourd’hui? Que voulez-vous dire? Ce n’est pas ce que tu aimes faire? Tourner à gauche quand on dit à droite? Pourquoi aimes-tu tant foutre la merde? Vous m’aimez bien, hein Sergent? Je l’ai toujours senti. Pourquoi toujours jouer au dur? Parfois, je peux venir vous parler mais le lendemain, c’est comme si on ne se connaissait pas. La maison est vide maintenant. Vous ne vous sentez jamais seul? Seulement quand il y a du monde. Seulement quand il y a du monde. Tu crois encore en cette magnifique lumière? Comment fais-tu? Tu es un magicien à mes yeux. Je vois encore une lueur en vous. Un homme voit un oiseau en train de mourir et il ne pense qu’à la douleur. Mais c’est la mort qui a le dernier mot. Elle lui rit au nez. Un autre homme voit le même oiseau, il ressent la gloire. Il ressent quelque chose qui l’irradie. On doit partir d’ici tout de suite. Vous avez expliqué jeux la situation à l’état-major? Non. Ils savent où on est? Parce qu’on est vraiment exposés ici. Je crois que jeux c’est à moi de juger, Sergent. Je crois qu’il suffit d’envoyer quelqu’un pour voir à quelle distance ils sont. Ok? C’est facile. Hé, Weld jeux appelle l’état-major. Les explosions se rapprochent. La ligne a été coupée! On doit envoyer quelqu’un pour savoir où la ligne est coupée. Et à quelle distance les Japonais sont. Allez. Bon. Hé, toi. Tu y vas. Fife, tu y vas. Coombs. Toi aussi. Allez! Moi, j’irai. Mais sachez que je pense que c’est une mauvaise idée. S’ils débarquent ici avec du renfort, mon lieutenant, ils nous écraseront. Vous n’êtes pas obligé. Il y aura des volontaires. Non, je veux y aller, mon lieutenant. En cas de grabuge, je veux être là. Très bien. Restez près de la rivière. Cette jungle est trop dense. Faites attention. Bien sûr. Bonne chance, Witt. Ca va, Fife? Un bataillon de renfort. On doit retourner, prévenir le Lieutenant. Allons-y. Je suis touché! Un de nous doit rester ici pour les retenir. Tout ira bien.



Remonter