PUB



FavoriteLoadingA 0




Touches:

Le père noël de pied de pénalité de la coupe du monde, Le père noël de pied de pénalité de la coupe du monde jeux, Jeux de Le père noël de pied de pénalité de la coupe du monde en ligne, Jeux de Le père noël de pied de pénalité de la coupe du monde gratuits en ligne

Le père noël de pied de pénalité de la coupe du monde Je veux que tu te déshabilles. Déshabilletoi. Déshabilletoi. D’habitude tu le fais ? Déshabilletoi. Quel est ton problème ? Maintenant, pour moi. Tout. Va te faire foutre. ? Alors tu veux pesos ? Tu veux plus ? Je veux savoir combien vaut ton corps. Combien pour tes seins ? Ta chatte ? Et pour Nonoy ? C’est cher pour lui ? Il a une réduction ? Ou c’est plus cher si quelqu’un te plaît ? Tu penses que tu peux faire ça comme ça ? Tu es si bête. Je te hais. Tu ne comprends pas. Ton corps est trop précieux. Personne ne devrait payer pour. Tu ne peux faire qu’une chose : donner à quelqu’un qui te plaît vraiment. Sale imbécile. Vous les blancs pensez que vous pouvez tout faire. Je te faisais confiance. Qu’essaiestu de prouver ? Elle détruit tout ton travail. Tu ne peux pas refaire l’histoire. Tu ne peux être la mère d’un autre enfant. Et tu dis ça maintenant ? C’était un accident. Personne ne te blâme. Qu’estce que ça te fait ? J’ai essayé d’avancer. Je n’y suis pas insensible. Tu n’oses même pas regarder sa photo. Parce que ça fait trop mal. Nous ne parlons jamais. Allez, embrassemoi. Viens avec moi. Elle a de l’herpès. Vraiment ? Pourquoi astu dit ça ? C’était mon client. Ton client ? Si tu lui plaisais vraiment, il serait avec toi. Il m’a dit que tu ne lui plais plus. Parce que tu mens. Tu mens. Il m’emmène en Allemagne. Dans tes rêves, chérie. Arrête. Lâchela. Cette conne a fait fuir mon client. Elle avait ses raisons pour ça. Alors maintenant tu choisis son camp. Et que suisje donc pour toi ? Je t’ai aidée, hébergée, me suis occupée de toi. Mais jamais un merci. Merci alors. Désolée, je t’ai insultée ? Princesse BlancheNeige. Je t’ai traitée comme une grande sœur et qu’astu fait ? M’astu jamais protégée contre Tonyo ? Jamais. Tu savais ce qui se passait et tu ne m’as jamais prévenue. Et ensuite tu m’as abandonnée. Saistu combien de fois je l’ai pipé pour qu’il ne te touche pas ? Tu mens. Réveilletoi, Lilet. Le monde ne tourne plus autour de toi. Tu as toujours été jalouse car mon père est un bel acteur. Tu crois vraiment ça ?



Remonter