FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Super Meilleur Kung-Fu Panda, Super Meilleur Kung-Fu Panda jeux, Jeux de Super Meilleur Kung-Fu Panda en ligne, Jeux de Super Meilleur Kung-Fu Panda gratuits en ligne

le monde n’en tiendra pas compte. Il nous faut des journalistes expérimentés pour mener le public dans des histoires très compliquées. Nous sommes des journalistes. Mon sentiment Jeux On vous a appelé avant ? Pas une seule fois en trois semaines. Je réponds ? Je leur dirai que c’est le mauvais numéro. Oui ? Non. Je ne veux pas. O.K. Merci. On me demande si je veux un service spécial. Elle a dit que le signe “Ne pas déranger” n’était plus là. Donc ? On attend ou on part de notre côté ? Depuis le début, je vous dis que la manière dont vous publiez vous regarde et je vous fais confiance. Je vous demande d’étudier les données, d’être responsables, pas de noms, de détails, rien n’est publié sur les affaires en cours. Vous vous cantonnez au problème de surveillance massive et laissez les gens décider. Comptez sur nous, mais ce n’est pas la question. On doit Jeux Écoutez, Ed, la Maison Blanche organise une téléconférence entre Janine et les services de renseignement. Elle aura lieu dans quelques heures. Attendons de voir ce qu’ils lui disent. Je suggère qu’on fasse une pause. On devrait se retrouver dans cette pièce après l’appel, aux alentours de minuit. Il sera midi à New York. D’accord. Je me concentrerai sur l’histoire PRISM en attendant. D’accord. On sera dans notre chambre si vous avez besoin de nous. Merci, Ewen. Oui. D’accord. On peut faire une pause ? Pendant une seconde ? Oui. Pardon. Vous voulez regarder ? Si ça vous permet de vous sentir mieux. Rien n’enregistre, c’est en standby. D’accord. Ça a commencé quand ? Ne pas vouloir qu’on vous prenne en photo ? Depuis le Japon. Dès qu’une caméra était braquée vers moi, je ne pouvais plus respirer. Pourquoi ? J’ai passé trop de temps à regarder d’autres personnes via une caméra. Le Japon était votre premier job pour la NSA ? Oui, en tant que consultant pour Dell. J’avais beaucoup d’accès. Pourquoi y êtes-vous retourné après Genève ? Pour l’argent, et je voulais vivre au Japon. Et à cause d’Obama. Je pensais que les choses iraient mieux avec lui. J’avais tort. BASE



Remonter