PUB



FavoriteLoadingA 0




Touches:

Super Pénalité Coupe Sport, Super Pénalité Coupe Sport jeux, Jeux de Super Pénalité Coupe Sport en ligne, Jeux de Super Pénalité Coupe Sport gratuits en ligne

Ça change rien. Est-ce que tu viens nous voir bientôt ? Oui, dans une minute. Vous êtes pareils, tous les deux. Lara ! Super ! Satan vient manger avec nous. Je suis désolée pour Tom. J’ai toujours cru que ça arriverait en parachute. Ou alors que sa secrétaire se pointerait un matin avec une mitraillette. Et toi, tu vas mourir d’une surdose de Botox. T’as emmené les chiens ? Tu sais que Tom est dans le coma, David ? Tu peux te permettre une pause. Oui, mais si je le fais pas, qui va le faire alors ? J’ai jamais compris pourquoi tu voulais tant travailler pour lui. Maman, j’aimerais mieux qu’on parle pas de Jeux Hé, c’est mauvais pour la santé. Du bouillon pour le cœur. Laissez mon chat tranquille, vous deux ! Au pied ! Peux-tu les éloigner, s’il te plaît ? Ils font peur à mon chat. Ils se trompent jamais à propos des autres animaux. Où est-ce que ton père l’a trouvé ? Pourquoi ? Quoi, il l’a simplement ramassé dans une ruelle ? Il est très gentil, dis pas ça. Oh, ton père va mourir ; alors, t’es fâchée. Qu’est-ce que tu dis ? Il est juste dans le coma, c’est tout. Ma mère dit que ta mère devrait être plus réaliste à propos de son état. Princesse, Jeanette, au pied ! T-O-M. Tom ! Madison, David, Rebecca, Nicole. Quoi ? J’ai prévu une place pour Tom. Tiens, c’est un drôle de réflexe. Il mange rarement en famille. Madison, pas ce soir. Je t’assure que je dirais la même chose s’il était ici. Oui, c’est pour ça que personne t’aime. Mais c’est pas pour rien que tu vas voir Josh. Josh ? J’ai pas du tout envie de penser à ça maintenant. Non, c’est le moment parfait, justement. Tom le saura pas. Qui a besoin d’une litière ? Madison, j’ai été un très vilain chat. Hé ! Voyou ! Sale bête ! Viens ici ! Je suis désolée, vraiment. Attends. Quoi ? C’est rien. Je croyais avoir vu Jeux Non. Laisse tomber. Lara, tu dois faire endormir ce chat ! Je t’achèterai un sac à main, Madison. Fais-le dresser. Ou engage un spécialiste des chats. Je te fais un autre martini. Oui. Il faut bien que quelqu’un parle des absents, non ? On fait un toast ? Il est pas mort, maman. C’est pas la première fois que Tom va à l’hôpital. Ç’a été pareil pour la ligne aérienne. Toujours au téléphone. Il ne dormait pas. Tu sais ce que tu m’as demandé ? Vampire. “Pourquoi papa est un vampire ?” Parce que maman lui a sucé tout son sang. Il s’entraînait la nuit et, une fois, il s’est endormi sur le tapis roulant en mouvement. Le pauvre est resté à l’hôpital une semaine. Les plus belles vacances de ma vie. Il m’arrivait de le trouver à quatre heures du matin en train de contempler sa tour. À sa décharge au moins, il n’a pas eu d’autre femme. Seulement une ligne aérienne dans mon cas. Toi, c’est cette immense tour, ta rivale. Écoute pas ce qu’on dit ce soir. Je suis pas un modèle à suivre, Rebecca. Tu le sais, toi. On le fait, ce toast ? Hum-hum ! À papa. Reviens-nous. Tu nous manques. Et à ta tour aussi. Bien dormi ? Rebecca Alison Brand, ton chat a détruit nos pages jaunes ! C’est quoi, ça, les pages jaunes ? Il est chanceux, ce chat. Si t’étais pas ici, tu l’aurais tué,



Remonter