FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Bon Le Japon De Football 2, Bon Le Japon De Football 2 jeux, Jeux de Bon Le Japon De Football 2 en ligne, Jeux de Bon Le Japon De Football 2 gratuits en ligne

‘armure vous pèse ? Non, et j’ai aussi le coeur léger. Je vais rencontrer l’armée et tout va enfin commencer. Porte haut mon étendard ! Messires, je vous présente Jeanne, la Pucelle. Voici Xaintrailles, de Rais, de Culant, de Gaucourt, Sainte-Sévère, et voici La Hire. Ha! Par les couilles de Satan ! C’est une fille jeux et en armes ! Hahaha ! La Hire se fait gloire d’être une brute qui rudoie tout son monde, alors ne fais attention à son petit mot de bienvenue ! Il se bat bien. S’il se bat bien, je l’aimerai. Il s’agit bien de cela ! Viens t’asseoir avec nous, Jeanne. Comme nous devons travailler ensemble, il nous faut nous connaître mieux. C’est mon ami Baudricourt qui vous a envoyé au Dauphin ? Comment avez-vous fait pour gagner sa confiance ? Je ne crois pas qu’il ait eu confiance en moi, messire, mais jeux Jean de Metz et Bertrand de Poulengy, si ! Je crois que c’est grâce à eux qu’il m’a envoyée. Dans toute l’histoire de France, je ne me souviens de personne qui ait surgi aussi vite. Ni d’un enthousiasme aussi fulgurant. D’aucune carrière qui se soit bâtie sous des auspices aussi favorables. Même avec une grande imagination, on n’arrive pas à y croire. À quoi ? À toute cette histoire de pucelle de Lorraine. Tu sais, ce n’est pas la peine de jouer à ça avec nous. Vous comprenez ce qu’il veut dire ? Je comprends. Tu verras bien qu’elle est honnête, Sainte-Sévère. De deux choses l’une : ou c’est un charlatan, ou c’est une folle. Dans le premier cas, je ne peux répondre : je ne sais pas ce que ce mot veut dire. Et si je suis une idiote, Dieu au moins, lui, ne m’en tient pas grief. Jeanne, je te le promets, aussi longtemps que tu ne donneras pas d’ordres, nous nous entendrons bien. Oh, je n’essaierai pas de donner des ordres. Je ne saurais pas quels ordres donner. Par les tripes de Moïse, voici ton premier mot sensé, fillette ! Tu t’en tiens là et, tonnerre de Dieu, tout ira bien ! Ne jure pas, La Hire. Ne pas jurer ? Eh bien, par tous les diab jeux Pas de juron dans cette armée, ni grand ni petit. Tu veux faire de l’armée une grande muette ? À commencer par toi. Tu as dit que tu ne donnerais pas d’ordre, Jeanne. Oh, mais ceci n’est pas un commandement militaire, messire. Tu t’en rends bien compte ? Mais l’armée qui va marcher sur Orléans a été levée pour une sainte cause. J’ai vu les hommes, aujourd’hui, il y avait des femmes avec eux, ils buvaient et blasphémaient. Tout cela doit cesser, et chaque homme doit aller se confesser avant que nous prenions la marche. Avant, nom de D jeux Ne jure pas, La Hire. Mais si tu ne peux t’en empêcher, tu n’auras qu’à par mon bâton. Par ton bâton ? Qu’est-ce que c’est que ce serment ? On n’a jamais vu une armée aller se confesser. Si on donne un tel ordre, on va se moquer de nous. Je ne donnerai pas ce genre d’ordre ! Personne d’entre nous non plus, tu peux en être sûre. Par la bite de Lazare ! Qu’est-ce que c’est que cette guerre où les chefs doivent tenir conseil avec une paysanne ? Une fantaisie de notre stupide dauphin ? C’était déjà pas mal qu’il soit un fieffé trouillard.



Remonter