FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Pénalité Coupe 2014, Pénalité Coupe 2014 jeux, Jeux de Pénalité Coupe 2014 en ligne, Jeux de Pénalité Coupe 2014 gratuits en ligne

Pénalité Coupe 2014 Jeux Et eux Jeux Tu as de l’argent ? Jeux Je répondis Jeux Je les dépense avec plaisir. Jeux Alors, ils s’écrièrent Jeux Affaire conclue ! Jeux Regarde là Jeux bas ! Qui sont ces trois Jeux là ? Je peux vous lire mes vers ? Je les ai écrits il y a longtemps, quand j’étais jeune à peu près comme vous. Un homme chargé d’ans avec des désirs jeunes aime avec passion les beaux garçons. Le matin il se lève, dans l’esprit de Mossoul. Cité de la pureté ! Mais il ne rêve, tout le jour, qu’à la vie pécheresse d’Alep. J’ai quelque chose à vous proposer. On t’écoute. Parle. Si vous n’avez rien à faire, venez chez moi. C’est plein de bonnes choses. Vin précieux, porté par les frères du monastère ! Viandes d’agneau et toutes sortes d’oiseaux. Mangeons, buvons Jeux puis, vous trois, prenez plaisir l’un avec l’autre et si vous voulez, ensemble, donnez Jeux moi du plaisir. Nous sommes d’accord. Allons ! La plus grande joie est celle du jeune buveur qui a de beaux garçons pour compagnons. L’un chante pour lui, l’autre lève son verre à sa santé. Et quand il veut le baiser d’un autre, cet autre lui donne sa bouche. Pourquoi tu n’écris pas une poésie pour chacun ? Je paierais de ma vie la douceur de cette joue parce qu’aucune somme ne la vaut. Béni soit celui qui a fait ces joues sans poil et y a répandu cette couleur où affluent toutes les beautés. Si mon esprit est tranquille dans ce village, mon coeur est attiré par deux désirs un amour me pousse vers le minaret de Bagdad Jeux et un amour vers la terre des deux mosquées. Comment t’appelles Jeux tu ? Mon nom est Berhane. Jeux Quel âge as Jeux tu ? Jeux Quinze ans. Tu es marié ? Non et je ne pense pas que je me marierai. Les femmes t’auraient fait du mal ? Non, mais j’ai lu qu’elles étaient perfides. Jeux Le paradis se trouve dans leur sein et la lune, Jeux dans le ciel, surplombe leur colline. Jeux Tu trouveras cela aussi dans les livres. Par nature, les femmes trahissent n’importe qui. Elles se peignent les cils, se teignent les doigts, se tressent les cheveux et t’en font voir de belles.



Remonter