FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Brasil Objectif 3, Brasil Objectif 3 jeux, Jeux de Brasil Objectif 3 en ligne, Jeux de Brasil Objectif 3 gratuits en ligne

Brasil Objectif 3 Tu peux croire à ces conneries ? Après tout ce temps, ils nous enculent de la sorte ? On doit leur répondre. Faire tomber quelques têtes et partir en guerre sont deux choses différentes. Le travail de Prakoso lui a fait avoir quelques ennemis. Pas seulement les Goto. Putain, même les chinois voulaient sa tête. Ce n’était pas la ère fois qu’il était attaqué de la sorte. Malheureusement c’était la dernière. Où tu étais putain ? Qu’estce qu’il s’est passé ? Après tout ce qu’il a fait pour nous, c’est comme ça qu’on le remercie ? La seule raison de vivre de ‘Koso, c’était sa femme, et son enfant. Il n’a jamais eu le temps de s’en occuper. A partir de maintenant, notre devoir est de prendre soin de sa famille. Mais il n’y aura aucune représaille. Tu te fous de moi ? Eka, raisonne le ! On perd notre pouvoir ! Père, On dirige ce territoire depuis plus de ans. Et ma décision nous y fera rester ans de plus ! Baisse les yeux. Et calme toi. Tu dois te rappeler ta place. Uco. Yuda Veille sur lui, sors le, fais lui oublier tout ça, trouve lui une fille, qu’il se sorte cette histoire de la tête. Oui, patron. Incroyable. Eka .. Ça n’annonce rien de bon. Rien de bon du tout. Uco Uco. Quoi ? Pour qui tu te prends bordel ? Ton père a raison. Si tu continues sur cette voie, ça ne fera qu’empirer les choses. Et bien, tu as grandis tout d’un coup. La situation est merdique, mais tu dois te retenir. J’ai déjà perdu le contrôle, et regarde où ça m’a mené. Où ça t’a mené ? Tu as une putain de résidence pour laquelle je paye ! J’essaie d’aider, je sais comme ton père .. Ferme ta putain de gueule ! Pour qui tu te prends ? Hein ? Tu penses connaître mon père ? Tu n’es rien à ses yeux On t’était seulement reconnaissant, et on te le rend. Après ça, chacun repartira de son coté. Quoi ? Tu t’attendais à plus ? Va te faire foutre ! On a eu l’aval ? On emmerde l’aval Faites le Faites le. C’est l’heure. Combien ? Pas beaucoup. S’il vous plait, ayez pitié ! Donnemoi la balle. C’était une erreur. Non, attends, non ! Non ! Où? Tanah Abang. Assez. Maintenant, il faut tout arrêter.



Remonter