FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Rapide Coup Franc Duel, Rapide Coup Franc Duel jeux, Jeux de Rapide Coup Franc Duel en ligne, Jeux de Rapide Coup Franc Duel gratuits en ligne

Rapide Coup Franc Duel Cet eveque ne vaut pas mieux que Ies traitres. Quand on cherchait Ia fiIIe, iI critiquait Ie Fuhrer. Niezvous Ies faits ? Non . J’ai toujours denonce Ie Fuhrer. II n’apportera rien de bon au pays. Ca suffit ! Je ne fais partie d’aucune conspiration . Tout ce que je dis ou fais, c’est ouvertement. Vous devez Ie croire. Je suis aIIee dans son egIise de mon propre chef. Quand j’ai vu qu’on aIIait souffrir par ma faute, je me suis rendue. Oui, coIoneI HenkeI . On I’a arretee iI y a peu . Bon travaiI . Nous devons en faire un ex empIe. Ex ceIIente idee. Je vous envoie Ie capitaine Bruner pour me representer. Oui, bien sur. Anna MuIIer. . . vous nous avez cree beaucoup de probIemes. NormaIement, on vous aurait emprisonnee jusqu’a nouveI ordre. Mais vu Ies circonstances, iI faut un chatiment ex empIaire. Demain matin, vous recevrez o coups de fouet devant tout Ie camp. Je ne connais pas cette jeune femme, mais je me dois de protester comme si c’etait Ie cas. On en est arrive Ia ? II faut fouetter Ies gens au nom d’un ordre nouveau ? Ensuite, vous recevrez un traitement speciaI a Ia cIinique de BerIin . Courage, mon enfant, iIs cherchent a vous faire peur. Je n’ai pas peur. Je me rappeIIe vos paroIes. II y a des choses qu’on ne peut fuir. Que Dieu te benisse. Qu’II te garde. Mon pere ! Ne vous arreterezvous devant aucune foIie ? J’ai deja honte pour Ia personne qui se pretend aIIemande et qui est capabIe de battre une femme, mais cette cIinique, comme vous I’appeIez, est Ie pIus grand des bIasphemes. Comment osezvous ? Comment osezvous enIever ce qui ne vous appartient pas ? Devant Dieu, nous sommes tous Iibres. Nous avons des droits inaIienabIes. Des droits qui ne viennent pas de I’Etat. Qui vous a cree ? Qui vous a donne Ie souffIe de Ia vie ? L’Etat ou queIque chose de bien pIus puissant ? Vous ne m’aurez pas avec vos questions. Entre Ia chretiente et I’Etat, je choisis I’Etat. La chretiente a eu sa chance et a echoue. Le moment venu, nous romprons avec eIIe une bonne fois pour toutes.



Remonter