FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Super Mario Vs Sonic Foot 2, Super Mario Vs Sonic Foot 2 jeux, Jeux de Super Mario Vs Sonic Foot 2 en ligne, Jeux de Super Mario Vs Sonic Foot 2 gratuits en ligne

Je peux pas, c’est fini. Laissons tomber. T’es le patron, t’as dit. Arrête de me dire ce que j’ai dit ! Terminé. On oublie la banque. Que d’autres s’en chargent. J’ai besoin d’air. Je monte sur le toit. Ne prive pas le monde d’un génial plongeur ! La ferme ! Je peux avoir un cookie ? J’en veux un ! Allez, raconte-moi ton idée. Tu l’as déjà démolie. Tu me racontes ou tu fais un caprice ? Pourquoi faut toujours que tu démolisses mes rêves ? Parce que tu fais des rêves de bouffeur de brownies à l’opium. Je peux te parler de cette banque ? T’es pas un cambrioleur. Tes vacances forcées l’ont prouvé. Ca prouve que je suis pas un braqueur, c’est tout. Quand j’ai fait ce casse, on manquait d’expérience. On portait tous des masques de caoutchouc. Tous, des masques de Ronald Reagan. Je savais pas qui était qui. Une chance que ton avocat connaissait le juge. Je peux te dire mon idée ? J’ai remarqué, un jour, qu’à quelques portes de la banque, une pizzeria a fait faillite. C’est un tout petit local et elle est à louer ! Là, je flashe ! Pourtant, je suis pas un génie, crois-moi. Pas besoin de me convaincre ! Je me dis qu’on creuse un tunnel, on loue la pizzeria, et par le tunnel, on arrive sous la salle des coffres. J’ai eu le plan de la banque par un gardien. On vide les coffres et on va en Floride. On est pauvres mais heureux, non ? T’arrêtes jamais de te plaindre. Tu veux passer ta vie à faire les ongles des autres ? Ma mère m’avait bien dit: “Ne t’entiche jamais d’un racketteur.” On avait des rêves ! Qu’est-ce qui t’est arrivé ? On n’avait pas des rêves quand on s’est connus ? D’accord, j’étais dans le racket du jeu. T’étais danseuse exotique, on s’est aimés malgré tes parents. J’ai voulu jouer réglo, j’ai foiré au cimetière des chiens. Qu’est-ce que je peux faire ? Cette pizzeria nous tend les bras. Ca fera suspect, des types qui forent dans un local vide. C’est là que tu interviens, comme couverture. Quoi ? Tu nous couvres, tu cuis des pizzas. Je sais pas cuire des pizzas. Tu cuis des cookies, c’est pareil. Ou tu dis la bonne aventure, t’as l’air d’une gitane. Ou tu fais agence de voyages. Tu bosses et on creuse sous la banque. Viens ici, regarde comme c’est beau ! Ce que tu vois, c’est pas que le New Jersey. Quand on s’est connus, le soleil se couchait aussi, tu te rappelles ? Ici, mais en Colombie, la terre tremblait. Désolée, ça a été loué par quelqu’un d’autre. Ils ont signé hier. Je vous avais dit de ne pas trop tarder. Qui a loué ? Vous avez le nom ? Madame Nettie Goldberg. Pour mettre quoi ? Un fleuriste, je crois. Un fleuriste ! C’est une vieille dame. Son mari vient de mourir et elle veut vendre des fleurs. Ca change rien. Il faut la trouver. Et après ? La supplier, l’arnaquer, la rouler. J’irai la menacer dans sa boutique. Va pas la menacer ! C’est tout ce qui nous manque. Il faut que je lui parle. Son mari vient de mourir, tu lui diras quoi ? Il te faut un plan. Je trouverai, je lui ferai du charme. Avec quel charme ? Assez, soyons sérieux. Quel plan ? T’as même pas le bail. Je l’aurai. C’est ça, le truc. Tu prévois



Remonter