FavoriteLoadingA 0




ADS

Touches:

Super Monde Des Zombies De La Coupe, Super Monde Des Zombies De La Coupe jeux, Jeux de Super Monde Des Zombies De La Coupe en ligne, Jeux de Super Monde Des Zombies De La Coupe gratuits en ligne

David Brand ! Tu mérites une augmentation de salaire ! Mais d’abord, tu vas avoir droit à une promotion. David fouille dans les dossiers en ce moment. Il va se battre. Mais une fois en bourse, il ne pourra plus rien contre nous. Statuts de constitution. Mais où sont-ils ? J’ai trouvé ça dans le bureau de Tom. Il a laissé toutes ses actions avec droit de vote à David. Le vérificateur le sait ? Non. Mais David doit le savoir, lui. S’il le savait, on serait pas ici. Tom lui a jamais fait de câlin. Je suis pas du genre câlin. Il le fait travailler dans un placard. J’ai parfois envie d’appeler la Protection de la jeunesse. En tout cas, je n’ai jamais vu ce document. Et toi ? Non. Jamais. Tout le conseil apprécie la façon dont tu as géré les choses. Si Tom ne se réveille pas, on aimerait que tu prennes sa place. D’accord. Merci. Allez, tiens bon. Oui. Vous allez arrêter de japper ! Maman ! Je te tends un empire sur un plateau et toi, tu appelles ta mère ! As-tu gardé les papiers du divorce ? Oh oui. Princesse, Jeannette, silence ! Alors, les papiers des dix premières années de la compagnie sont ici. Je devrais probablement jeter tout ça, mais ça me rend nostalgique. De papa ? De sa fortune. T’en as récolté la moitié. Je sais pas comment il a fait pour créer un empire à partir de rien. Il passait sa vie au bureau, voilà comment il a fait. À quoi ça te sert de faire ça ? Si tu veux des félicitations, oublie-les, ton père t’en donnera jamais, voyons. C’est quoi, ça ? C’est Jeux Au tout début, ton père arrivait pas à trouver un nom qu’il aimait pour la compagnie. Et un jour, tu as fait ce dessin. Il était peut-être absent, mais il t’aimait, David. Elle est aussi à toi, cette compagnie. Tu l’as baptisée, après tout. C’est rare qu’une entreprise s’intéresse autant à un patient. Tom n’était pas qu’un patron, c’était un ami. Son état m’importe. Il pourrait se réveiller demain ou alors jamais. On n’en sait rien. Mais quelles sont ses chances ? C’est dur à dire. Selon vous, moins de % ? Inutile d’insister, monsieur ; on n’en sait pas plus. Je me demande si vous donnez de faux espoirs à sa femme. Je lui ai dit la même chose qu’à vous. Justement, ça donne envie d’y croire. Je ne peux pas lui dire quoi penser. Vous pouvez lui dire la vérité. L’incertitude est douloureuse pour une famille. Vous ne croyez pas ? Lara, tu es tellement belle ! Est-ce que je te l’ai dit assez souvent ? J’aimerais juste te dire que Jeux je suis désolé. Hé, toi. Viens ici. Mais tu m’épargnes tes folies ce soir ? T’es un bon chat. C’est très difficile pour toi aussi, hein, monsieur Boule-de-Poils ? Il faut t’adapter à nous tous. T’as besoin d’un câlin, toi ? Et si on se blottissait l’un contre l’autre, hein ? OK, ce soir, c’est spécial, il faut le dire à personne. Tu le promets ? Malheureusement, j’ai personne à qui le dire. Comment tu te sens, mon petit chat ? Très triste. Bonne nuit. Je t’aime. Lara. Lara, réveille-toi ! Qu’est-ce qu’il y a ? T’aimes pas ma coiffure ? Allô ? Faites-le monter. T’as pas une compagnie à vendre ? On dit que tu ne veux pas assister



Remonter